Le Contexte

Dans mes 2 derniers articles, je présente comment je suis parvenu à piloter mes volets et mon chauffage grâce à Jeedom. Mais je n’ai pas encore évoqué le principal !

Qu’ai-je choisi pour installer ma solution Jeedom ? Bin, oui, ce n’est pas anodin, c’est juste au centre de tout le système. En cas de panne, les inconvenues peuvent être conséquentes.
Je ne rentrerais volontairement pas dans les détails pour tout ce qui est process d’installation, car je donne plutôt les grandes lignes de ma démarche.

Le principal est donc de trouver un système :

  • Résiliant – les backups, les backups, les backups !
  • Suffisamment puissant – le système doit être réactif.
  • La consommation électrique doit être maîtrisée – Le système va quand même tourner 24h/7.

Les solutions envisagées

Après réflexion, je me suis intéressé à 3 pistes.

Survolez avec la souris pour voir le texte.

NUC (mini PC)

NUC (mini PC)

Les NUC sont une excellente solution ! La consommation électrique est restreinte, le système autonome, mais ce qui a coincé pour moi, c’est le prix (même si ce type de matériel est de plus en plus bon marché). Il faut quand même bien compter 250€. Son gros plus, c’est son rapport puissance/consommation. Il est également possible de faire de la virtualisation pour héberger plusieurs services dessus.

Raspberry PI

Raspberry PI

Une autre solution très plébiscitée, c’est l’utilisation d’un Raspberry. Pour le coup ça consomme encore moins, c’est un système autonome et coûte 35€. C’est au niveau des performances que ça peut montrer ses limites. Le point bloquant c’est que j’ai trouvé de nombreux témoignages qui évoquaient une corruption de la carte SD après un certain temps. En effet, Jeedom a la fâcheuse tendance à faire plein de lecture/écriture et ça, les cartes SD ne sont pas faite pour ! Du coup aux oubliettes le Raspberry.

Serveur Synology

Serveur Synology

Suite à ça, je n’ai pas arrêté de me dire que j’avais déjà investi dans un bon serveur Synology (un DS-415+). Alors « n’existe-t-il pas un moyen de faire tourner la solution sur mon NAS ? » Je voulais juste éviter toute mauvaise interaction entre Jeedom et les mises à jour du Synology. De même, je voulais éviter de trop testibouiller l’OS du NAS. Je suis me suis donc intéressé au package Docker.

Comme le prix c’est le nerf de la guerre, je me suis vite décidé à tenter ma chance sur mon Synology avec le package Docker. C’est un système qui permet de virtualiser une application dans un conteneur sans avoir besoin de virtualiser tout un système (sur lequel vous venez installer votre application). Par contre accrochez vous pour configurer le tout. Je suis parvenu à faire fonctionner Jeedom pendant un certain temps et alors que je pensais tenir ma solution miracle, une mise à jour du plug-in a simplement cassé toute mon installation ! Pour un système résiliant, j’ai été servi, car malgré quelques backups Jeedom à ma disposition il me manquait tout le système qu’il m’aurait fallu réinstaller !

Retour au point de départ, sans solution à l’horizon…

Une lueur d'espoir

Après 1 an de tentatives infructueuses a base de machine virtuelle et autres installations foireuses une annonce a tout changé :

Synology publie un nouveau package en version beta : Virtual Machine Manager

Concrètement, c’est un hyperviseur. Ce plugin permet donc de virtualiser un système complet afin de créer un ordinateur virtuel. Il est donc possible d’installer (comme il est recommandé dans la documentation) une distribution Debian afin de mettre Jeedom dessus. Les seules conditions, il faut disposer de plus de 2Go de RAM, que le modèle de NAS soit compatible (voir ci-dessous) et que vous ayez au moins un volume de stockage en format BTRFS.

Nous allons voir que malgré cette liste de compatibilité, il n’est pas impossible d’utiliser le plugin sur un autre modèle. Sur mon DS415+ je n’ai eu aucun souci !

Modèles compatibles

– Série 18: FS1018, RS3618xs, RS818RP+, RS818+, RS2818RP+, RS2418RP+, RS2418+, DS3018xs, DS918+, DS718+, DS218+
– Série 17: FS3017, FS2017, RS3617xs, RS3617RPxs, RS4017xs+, RS3617xs+, RS18017xs+, DS3617xs, DS1817+, DS1517+
– Série 16: RS2416RP+, RS2416+, RS18016xs+, DS916+
– Série 15: RS815RP+, RS815+, RC18015xs+, DS3615xs, DS2415+, DS1815+, DS1515+
– Série 14: RS3614xs, RS3614RPxs, RS3614xs+
– Série 13: RS3413xs+, RS10613xs+
– Série 12: RS3412xs, RS3412RPxs, DS3612xs
– Série 11: RS3411xs, RS3411RPxs, DS3611xs

 

Mise en place de ma solution

Pour répondre aux prérequis, j’ai donc trouvé une barrette RAM. Je suis parti sur une référence Crucial 8GB DDR3L-1600 SODIMM qui est citée sur plusieurs sites/Forum et qui est bien plus abordable à 57,23€ sur Amazon les 8Go au lieu de plus de 75€ la RAM officiel 4Go.
Une fois réceptionné je passe au démontage/remontage du Synology pour intégrer la nouvelle barrette.

Pour mon DS-415+ je me suis notamment appuyé sur cette vidéo et ce tuto : Démontage DS-415+ – Vidéo / Démontage DS-415+ – Tuto (Image par Image, en anglais)

Mon NAS rallumé, je vérifie que tout se passe bien. Le démarrage se fait sans encombre et je retrouve les NAS parfaitement fonctionnel avec les 8Go de RAM reconnus.

Panneau de contôle Synology - 8Go RAM reconnu

Je passe alors à l’installation du package « Virtual Machine Manager » qui normalement n’est pas compatible avec mon Synology. Le plugin sera donc introuvable dans le Market Synology. Il faut alors récupérer la dernière version du package en téléchargement sur un PC : https://usdl.synology.com/download/Package/spk/Virtualization/

Une fois téléchargé passons à l’installation. Allez dans le « Centre de Paquets » et utilisez le bouton « Installation Manuelle ».

Installation de Virtual Machine Manager

Si vous désirez plus de détails, vous pouvez suivre cette procédure d’installation et de création d’une nouvelle machine virtuelle, je vous laisse suivre cet article : https://www.cachem.fr/synology-virtual-machine-manager-1-3-installation-de-linux-tuto/

J’installe une nouvelle machine virtuelle en prenant soins de monter mes USB sur cette dernière (Stick Z-Wave et contrôleur RFLink) et installe Debian à l’aide d’un ISO, comme le précise la documentation Jeedom.

Je récupère ma configuration Jeedom

Mappage USB dans la VM

Conclusion

J’ai mis un certain temps pour parvenir à trouver une bonne solution. Depuis que mon système est en place sur mon Synolgy, depuis un peu moins d’un an maintenant, je n’ai rencontré aucun problème particulier. Si ce n’est qu’au début, la fonction pour connecter un USB à ma machine virtuelle (donc à Jeedom) n’existait pas, mais le problème a été résolu depuis.

J’ai aussi tenté une mise à jour de Debian d’une version 8.8 vers une version 9 qui ne s’est pas bien passée, mais grâce à un système de snapshot (un instantané), je suis parvenu à revenir en arrière en quelques clics.

Je ne peux donc que recommander cette solution, même si, avec un peu de budget, une box Jeedom basée sur un NUC me semble également très intéressante, les backups en moins…

Laisser un commentaire